REFORME DU TRAVAIL : TRIBUNE CFTC, CFDT, UNSA

Tribune de la CFTC, la CFDT et l'UNSA parue dans Les Echos du 20 septembre 2017.

Lire l'article

OUEST FRANCE 31 mars 2017

Communiqué de presse

Près de 300 manifestants pour la défense des retraites

Les militants syndicaux de sept organisations (CGT, CGT-FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires et FGR-FP) se sont mobilisés, hier après-midi, pour placer la question des retraites au coeur du débat présidentiel.

De 250 à 300 personnes étaient réunies, dès 14 h 30, du côté de la préfecture, à Nantes. « C'est une journée de mobilisation pour les retraités, souligne François Préneau, membre de Solidaires et un des porte-parole de l'intersyndicale. Cela fait quatre ans que notre pouvoir d'achat est gelé. Nos demandes ne sont pas entendues par le gouvernement. Comment est-il tolérable que des retraités aient des revenus inférieurs au seuil de pauvreté ? »

Même constat pour Claire Compain, présidente de l'UCR FO 44 : « Nous ne sommes pas écoutés, ni par le gouvernement, ni par les candidats à la présidentielle. Ils parlent du changement de l'âge de départ à la retraite, mais pas du montant des pensions. »

La manifestation s'est cantonnée au quartier de la préfecture. En parallèle, une délégation a été reçue par les autorités préfectorales.

OUEST FRANCE 30 mars 2017

Communiqué de presse

ATPC: Le ministère du travail refuse le licenciement des élus

Nouvelle étape dans le conflit qui oppose ATPC, filiale d’assistance technique des concessionnaires Peugeot-Citroen. Après l’Inspection du travail , puis la Direccte qui avaient refusé le licenciement de cinq élus, c’est, cette fois le ministère du travail qui vient de débouter la nouvelle demande de PSA de licencier ses élus.

La société ATPC, filiale de PSA était chargée de l’assistance au garage Peugeot et Citroën en France et dans plusieurs pays francophone à travers le monde. "Cette filiale a été fermée le 31 mai dernier suite à l’homologation du plan de sauvegarde de l’emploi du 23 octobre 2015, visant à licencier les 60 salariés du site. L’excuse brandit par PSA est un taux de retour atelier trop important par rapport aux autres constructeurs", rappellent les syndicats Cfdt et Cftc.

Si les salarés ont été licenciés, la situation de cinq élus du Comité d'entreprise et du CHSCT d’ATPC n'est toujours pas arrêtée. En août dernier, l ’inspecteur du travail avait déjà refusé la demande de licenciement faite par PSA les concernant. Le 16 novembre, La Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et d el'emploi) a confirmé le non licenciement, après une demande de recours gracieux de PSA. C'est, aujourd'hui, au tour du ministère du travail  de débouter la nouvelle demande de PSA de licencier ses élus. "Le ministère a retenu l'ensemble des points soulevés par les syndicats", soulignent Cfdt et Cftc. A savoir: "une raison économique non fondée, la non définition du périmètre d'activité, pas de compétitivité menacée, un défaut de proposition de reclassement, une discrimination des élus."

Pour l'instant, les cinq élus sont donc toujours salariésde l'entreprise, même si elle est fermée. Prochaine échéance? "Pour nous, élus, on ne sait pas trop, confie Anthony Betton, de la Cfdt. PSA a deux mois pour contester la décision auprès du tribunal administratif. On suppose que c'est ce qui va être fait."

Les salariés licenciés en juin, lors de la fermeture d'ATPC, seront eux, aux Prud'hommes en septembre prochain.

 

 

OUEST FRANCE 28 mars 2017

Communiqué de presse

En Vendée, la CFTC a un nouveau président

Pierrick Baron succède à Philippe Calleau à, la tête de la CFTC. Le syndicat chrétien, présent notamment dans l'agroalimentaire, revendique 800 adhérents.

La confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) vendéenne tenait son congrès ce mardi 28 mars à Venansault.

Le syndicat chrétien dit « réformateur » s’est donné un nouveau président. Pierrick Baron a été élu président.

Il succède à Philippe Calleau

A 45 ans, ce salarié de la Fournée dorée, entreprise spécialisée dans la brioche et la gâche (400 salariés) basée à La Mothe-Achard, succède à Philippe Calleau.

Il est élu pour quatre ans. La CFTC revendique 800 adhérents en Vendée. Elle est notamment implantée dans le secteur de l’agroalimentaire (Fleury-Michon, Arrivé…), dans la métallurgie ou la plaisance.

LA GAZETTE SANTE SOCIAL - 17 mars 2017

Communiqué de presse

La déshumanisation des soins ne peut être le prix de l’efficience – Gilles Latournerie, président du syndicat départemental CFTC Santé-sociaux de Loire-Atlantique

Lisez l'article paru dans la Gazette Santé Social du 17 mars 2017 :

http://www.gazette-sante-social.fr/37112/la-deshumanisation-des-soins-ne-peut-etre-le-prix-de-lefficience-gilles-latournerie-president-du-syndicat-departemental-cftc-sante-sociaux-de-loire-atlantique?utm_source=newsletter-gss&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter-20-03-2017

 

PRESSE OCEAN 18 MARS 2016

Communiqué de presse

TAN : appel à la grève pour le 31 mars 2016

Lisez l'article paru dans Presse Ocean du 18 mars 2016

 

En savoir plus

OUEST FRANCE 08 MARS 2016

Communiqué de presse

CFTC 44 : Un appel à des Etats généraux.

Lisez l'article paru dans Ouest-France du 08 mars 2016

 

OUEST FRANCE 08 MARS 2016

Communiqué de presse

La réforme du Code du travail mobilise.

Lisez l'article paru dans Ouest-France du 08 mars 2016

 

GATTAZ repris par la CFTC sur Saint-Thomas

Paris, 18 jan 2016 - Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC, a ironisé lundi sur les propos du président du Medef, Pierre Gattaz, qui après les annonces de François Hollande sur l'emploi, a confondu Saint Thomas, symbolisant le doute, et Saint Thomas d'Aquin, théoricien du "juste salaire".

Après les voeux du président de la République, qui a annoncé des mesures en faveur de l'emploi, M. Gattaz a affirmé: "Nous sommes comme Saint Thomas d'Aquin, nous attendons maintenant de voir des mesures concrètes après ces bonnes déclarations d'intention.

"Nous nous réjouissons de voir le président du Medef soutenir la voie tracée par Saint Thomas d'Aquin au 13e siècle, lui qui théorisa sur le juste salaire. Salaire suffisant pour que tout travailleur puisse vivre dignement, lui, sa famille et épargner", affirme M. Thouvenel à l'AFP. 

Le syndicat chrétien "appelle le Medef à passer aux actes". "Sur ce sujet, nous sommes comme Saint Thomas, l'apôtre (1er siècle), nous croyons ce que nous voyons sur les fiches de paie", raille M. Thouvenel. 

Selon la tradition chrétienne, Saint Thomas avait douté de la résurrection de Jésus-Christ, devenant ainsi le symbole de l'incrédulité religieuse. 

L'Express Entreprise, le 18 janvier 2016

OUEST FRANCE 02 JUIN 2015

Communiqué de presse

Rassemblement de tous les syndicats de la ville de Nantes et de Nantes Métropole le lundi 1er juin 2015

 

En savoir plus